La Citadelle d'Hyrule

La métropole de RPG Maker et des Zelda
 
AccueilSiteFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dehumanized I : Heartache

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zlark
Mojo
Mojo


Masculin Nombre de messages : 12
Votre Zelda préféré ? : MM, TWW, TP
Date d'inscription : 11/02/2009

Papiers d'identité
Rubys:
0/1000  (0/1000)
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Dehumanized I : Heartache   Mer 11 Fév - 19:10

Voici ma fic sur Zelda. J'espère qu'elle vous plaira !



Citation :

Dehumanized

I
Heartache


« Tout va s’obscurcir. Toi y compris. »




Prologue



Deux ans se sont écoulés depuis la mort du seigneur des ténèbres et de la fin du règne des ombres sur le paisible royaume d’Hyrule. Mais cependant, cette victoire ne fut qu’une faible lueur d’espoir apparaissant dans l’obscurité surplombant le monde. Mais bientôt, cette lueur s’éteindra. Elle deviendra plus sombre encore que l’obscurité elle-même.

Et personne ne pourra l’éviter.





Chapitre 1 : Le départ



« Link…

- Oui, Moï ?

- Tu comptes vraiment rester là, le nez dans tes bouquins, pendent que je m’occupe de tout le travail ? »

-

Link poussa un grognement puis ferma son livre.



« Aide-moi donc à mettre un peu de rangement dans cette caravane. On dirait la cave de Fahd.

- Tu penses vraiment qu’on a bien fait de venir ? demanda Link au bout de quelques instants passés à ranger divers objets qui traînaient sur le sol.

- Ce matin même, tu étais impatient à l’idée de partir. Maintenant, tu râles. Puis-je savoir ce qui te tracasse, Link ?

- Moi j’ai cru qu’on allait partir à chevaux. Mais avec l’autre, toujours là pour bichonner ses animaux…

- Tu connais Iria… »



Les efforts désespérés de Moï pour calmer son ami ne servaient à rien.



« Et puis au moins, on serait sûrement arrivé depuis longtemps. Cette caravane avance aussi lentement que Fahd lui-même. Sans parler du prix. Bohdan manque vraiment d’autorité envers sa fille.

- Toi, tu dis ça. Iria, elle, elle passe son temps à raconter à son père qu’il doit avoir plus d’autorité avec les habitants du village.

- Pff…

- Par contre, c’est vrai qu’on aurait pu éviter de passer une nuit comme celle qui s’annonce. Les nuages sont plus noirs que jamais.

- Si encore il n’y avait que les nuages…

- Je croyais que tu détestais les nuages sombres.

- Disons que depuis, j’ai pris l’habitude.

- Link, ton comportement n’est pas normal. Tu es rarement aussi énervé.

- Mais quand même, tu ne trouves ça pas louche, cette lettre venant de la princesse Zelda, nous disant de venir au plus vite au château ?

- Tu ne t’en souciais pas trop, avant que nous partions.

- J’étais trop excité par l’idée de partir… à chevaux, bien sur.

- Mais que veux-tu qu’il arrive de grave ? Tout se passera bien, fais-moi confiance.

- J’aimerais bien te croire. Mais j’ai déjà connu trop de choses qui me permettent aujourd’hui de croire que tout peut recommencer.



Mais toutes ces choses, qu’il redoute tant, ne sont rien à côté de ce qu’il va subir.





Chapitre 2 : Le retour du mal



Tout le monde était là. La princesse avait convoqué Link, Moï, Lafrel, Ash et Jehd, et personne ne manquait à l’appel.

« Mesdames, Messieurs, si moi, Zelda, princesse de ce royaume, vous ai convoqué autour de cette table, en mon château, c’est pour vous annoncer qu’un terrible danger pèse sur Hyrule, bien pire que celui qui nous causa de terribles malheurs il y a deux ans. »



Bien que tout le monde dans la salle eut les os glacés par les dires de la princesse, personne ne dit mot.



« Pour tout vous dire, la vérité est que Ganondorf, le seigneur du mal, est revenu à la vie, et semble posséder un pouvoir plus puissant que jamais. »



Link serra son poing si fort qu’il aurait pu faire éclater un objet en verre s’il en tenait un. Mais pourtant, encore une fois, tout le monde se tut, laissant la princesse continuer son discours.



« Avez-vous entendu parler de l’incident du Désert Gérudo ? Il a été dit qu’une terrible explosion avait été entendue dans le Lac Hylia. Après avoir entendu cela, Lafrel ici présent est immédiatement allé voir au désert. Savez-vous ce qu’il a trouvé ? Il a vu un visage dans le ciel. Un visage cruel, un visage sinistre, un visage maudit. Ce visage, il n’y a aucun doute, c’est le visage de Ganondorf. »



Tout le monde se tourna vers Lafrel, dont le visage resta neutre. Tout le monde ? Non, pas tout le monde. Seul Link resta à sa place, les yeux clos, le visage sans expression.



« Lafrel ! Tu aurais du nous en parler plus tôt ! dit Moï.

- J’ai préféré attendre le bon moment, répondit-il.

- Quoi qu’il en soit, il faut le renvoyer d’où il vient ! Immédiatement ! hurla Jehd, énervé.

- Malheureusement, nous n’avons aucune idée de l’endroit où il pourrait se trouver… repris la princesse. Link, tu n’aurais pas une idée, toi qui l’a combattu, seul ?

- Essayer de retrouver Ganondorf, c’est comme essayer d’attraper de la fumée. Le seul moyen de l’avoir, c’est de le laisser venir lui-même. »



Il laissa un bref silence passer à travers la salle.



« Et je n’étais pas seul. »



Bientôt il le sera.


Vous en avez pensé quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Requinzelda
Chancelier Suprême
Chancelier Suprême
avatar

Masculin Nombre de messages : 1040
Age : 824
Localisation : A Hyrule, près de Cocorico
Jeux préférés : Zelda, Rayman et les Jak
Niveau RPG : Bon musicien et scénariste
Votre Zelda préféré ? : Tous sauf PH
Date d'inscription : 14/06/2007

Papiers d'identité
Rubys:
1000/1000  (1000/1000)
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Dehumanized I : Heartache   Dim 15 Fév - 15:55

Au moins, tu as l'immense mérite de soigner ton orthographe ^^'

Pas mal comme histoire, mais ( avec moi, ya toujours des mais ) :

1/
Citation :
- Mais quand même, tu ne trouves ça pas louche, cette lettre venant de la princesse Zelda, nous disant de venir au plus vite au château ?

Link est sensé bien connaître Zelda, donc peut-être enlevé le titre de Princesse ...

2/ Tes dialogues sont trop contrastés.
Soit le langage est cru et enfantin, soit digne d'une Déesse qui s'adresse à un Héros.
Link et les personnages sont des gamins, donc forcément ils parlent comme des gamins ;)

3/ Avis personnel.
J'aime pas quand Zelda se prend pour une Déesse ( du genre "Ô grand Héros, toi qui m'a extorpié de ma prison maléfique, je te confie ... ).
Zelda est aussi une gamine en soit ... Et comme c'est une fille qui s'habille en rose ( désolé, mais j'aime pas Zelda ... ), on s'imagine qu'elle joue à princesse juniore avec Ken sur son cheval blanc, et donc qu'elle parle pas comme le ferai son père ...

Continue, ton style me plaît bien ;)

_________________


Citation :
Bureau 13 de la section Morts Faussement Accidentelle du Département de Nayru bonjour ! ( c'est pour tous ceux que j'ai fait éxécuté ^^ )


http://espacepartitions.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citadelledhyrule.forumaction.net
Zlark
Mojo
Mojo


Masculin Nombre de messages : 12
Votre Zelda préféré ? : MM, TWW, TP
Date d'inscription : 11/02/2009

Papiers d'identité
Rubys:
0/1000  (0/1000)
Avertissements:
0/5  (0/5)

MessageSujet: Re: Dehumanized I : Heartache   Dim 15 Fév - 16:07

On est dans TP. L'épisode le plus mature de la série au niveau des personnages, je pense donc qu'il faut accorder un minimum de sériaux aux dialogues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dehumanized I : Heartache   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dehumanized I : Heartache
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Citadelle d'Hyrule :: Bibliothèque royale :: Ecritoire-
Sauter vers: